Je suis venu pour...



Certains rêves sont particulièrement clairs et ne demandent que très peu d'analyse. C'est comme si l'interprétation allait de soi. Comme dans ce rêve-ci et ceux qui vont suivre:

Rêve personnel, 27 décembre 2001

«Je montais dans un autobus spécial, grand et large comme la vie. Il y avait là des malades. Je suis monté à bord. Quelqu'un m'a parrainé. En peu de temps, j'ai guéri et, rapidement, je suis monté en grade, mes méthodes de guérison étant révolutionnaires.

Pour guérir, il suffisait de rechercher et de plonger dans la vie spirituelle à travers l'étude approfondie de la réincarnation.»


L'autobus grand comme la vie est bien sûr, la terre, la vie sur terre. Le quelqu'un qui m'a parrainé peut aussi bien être ma mère (dans le rêve c'était une femme) que les forces créatrices ou les instances supérieures dont Jésus, en particulier, qui m'a demandé de faire le travail que je fais.

Pour guérir, il suffit de partir à la recherche de nos vies antérieures.

Mais nous guérissons de quoi au juste lorsque nous nous souvenons de nos vies antérieures ?

En nous rappelant, nous guérissons de l'ignorance que nous sommes des êtres divins, spirituels. Par le fait même et connaissant nos personnalités passées, la mort n'a plus d'emprise sur nous.

Ce n'est pas la seule chose qui guérit. L'autre ou les autres, devrais-je dire, sont nos émotions et nos attitudes. En effet, il ne suffit pas de simplement nous rappeler de nos vies pour vaincre la mort ! Encore faut-il changer nos pensées les plus intimes et les accorder à la Volonté Divine.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Mercredi 26 mars 2003. Rêve très intéressant, révélateur :

«Je me trouvais dans une maison et je démontrais que l'effet Isaî était vrai, sur moi et que s'il l'était pour moi, il l'était aussi pour un autre, pour tout le monde.»


En écrivant ce rêve, ce matin-là, je me suis rendu compte que le prophète Isaï connaissait la vraie nature de Dieu. Il savait que nous sommes Dieu.

Je sais que vous désirez savoir ce qu'est l'effet Isaï. Le voici :

C'est un principe de guérison. Il se base sur trois postulats :
    • Je suis déjà guéri
    • Il n'y a qu'un seul d'entre nous ici
    • Nous sommes en résonnance avec notre monde
Cette façon de prier permet un accès direct à nos corps, à l'un et à l'autre et aux forces créatrices de notre monde. De cette manière, une blessure peut être transformée en modifiant la perception que nous avons de la réalité.

Résultats possibles de cette approche :
    • guérison totale, sans lésion ou cicatrice d'aucune sorte
    • résurrection, comme celle de Lazarre
En réalité, ce n'est même pas une guérison au sens où nous l'entendons généralement puisque dans la nouvelle réalité, la maladie ou la condition n'a jamais existé.

Et pourquoi Lazarre est-il mort quelques années à peine après avoir été ressuscité et de la même maladie que la première fois ? Parce qu'il n'a pas changé ses attitudes.

La maladie - ou toute autre condition - revient parce que les attitudes et les émotions demeurent les mêmes.

Or, nous sommes sur terre pour nous transformer, vaincre nos instincts, devenir spirituels.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Voici maintenant deux rêves, un de Jacob, l'autre de Jean.

Jacob a rêvé d'une échelle appuyée sur terre dont le haut se perdait dans les nuages. Du ciel descendaient des anges tandis que d'autres montaient vers le ciel.


L'interprétation de ce rêve est fort simple : les anges s'incarnent.


Jean voit une femme enfanter un enfant mâle. Chapitre 12.

Qui sont l'enfant et la femme ?

Il faut bien comprendre la portée des rêves et visions de Jean. Contrairement à ce que les exégètes ont dit, les rêves de Jean ne s'appliquent pas à la vie de Jésus ni à celle de Marie. Ce rêve de Jean ne veut absolument pas dire que Marie a enfanté Jésus !

Les rêves de Jean se rapportaient, en son temps, à des temps futurs. Le futur de Jean est notre présent.

Ceux qui ont associé et continuent d'associer la femme à Marie se trompent. La signification de la femme en question a deux volets. Le premier : la femme est l'un des deux témoins, malheureusement morte au moment où je revise ce site, dont Jean parle dans l'Apocalypse, témoins qui révèleront la vérité.

Le deuxième volet de l'explication est que la femme est toute personne qui part à la recherche de ses précédentes vies - représentées par les étoiles.

L'enfant est le fruit du travail de la personne qui cherche.


Un autre qui n'a pas besoin d'interprétation :

Je disais : « Le petit catéchisme nous a appris que nous avions été créés pour vivre et être heureux dans le ciel.

C'est faux. Totalement.

Nous n'avons pas été créés. Nous sommes.

Lorsque nous désapprendrons ce que l'Église nous a enseigné, nous pourrons connaître la vérité. »


Un très court rêve qui contient par lui-même son explication :

«Je suis venu pour éclairer les consciences. Je suis venu pour brasser les mentalités. »

Ici, un rêve du 25 avril 2017.




Santé


Liens de ce site :
| L'Amour inconditionnel | Des rêves d'ailleurs | Enseignements - 1 | Enseignements - 2 | La Nouvelle Genèse, expliquée | La Signification des Rêves | Le Spiritisme, les cas de possession et les extraterrestres | Symboles quotidiens | Notre création ? |




Page corrigée le 25 avril 2017