Tablette I suite...


Puis arriva le moment où le gardien du Temple demanda que je comparaisse devant lui. Peu d’enfants des hommes ont survécu à l’épreuve de son visage éclatant ; le même visage que projettent les Enfants de la lumière lorsqu’ils ne sont pas incarnés dans un corps physique.

Je fus choisi parmi les enfants des hommes pour recevoir l’enseignement du Gardien afin d’accomplir ses desseins qui mûrissaient dans le sein des Temps.

Il fait une différence entre les enfants des hommes et les Enfants de la lumière lorsqu’ils ne sont pas incarnés. Je pense qu’il veut parler du monde physique et du monde des désincarnés.

[Il veut parler de ceux qui se sont fabriqué des corps ; ces enfants de la lumière sont les volontaires qui sont venus avec Amilius et qui ont créé la race adamique. Les enfants des hommes étaient d'abord les êtres (anges déchus) qui, après des millions d'années, ont trouvé le moyen d'évoluer. Puis, les enfants des hommes furent les enfants nés des "épousailles" entre les enfants de la lumière (race adamique) et les filles des «hommes», comme je l'expliquais plus haut.]

Sans autre désir que celui d’atteindre la sagesse, c’est dans ce Tabernacle que j’ai passé de l’enfance à la maturité et que j’ai reçu l’enseignement sacré de mon père sur les mystères anciens, jusqu’au moment où le feu éternel de la sagesse vint s’installer en permanence en moi.

Pendant une longue période je fus assigné au Temple pour apprendre encore et toujours plus de cette sagesse divine jusqu’au moment où il me fut possible d’approcher la lumière du grand feu. Le Gardien du temple me montra la voie de l’Amenti, le monde derrière le monde ; là où le grand Roi siège sur son trône de gloire.

Que veut dire le grand Feu ?

[Le grand feu est Dieu et la connaissance éternelle. ]

Le monde derrière le monde doit être le monde de l’esprit et le grand Roi Dieu.

[Oui.]

Devant cette sagesse je me suis prosterné en hommage aux Seigneurs de la vie et aux Seigneurs de la mort et pour recevoir la Clef de la Vie qui permet d’entrer dans le cercle de la vie perpétuelle et qui libère de la mort.

?

[Il a accepté la tâche qui lui incombait. Celle de se rappeler de la mission qu'il avait élaborée avant de créer la race adamique, et celle d'amener l'humanité à reconquérir sa divinité.]

J’ai appris à voyager vers les étoiles jusqu’au point où l’espace et le temps fusionnent. Et après avoir bu longuement dans la coupe de la sagesse, j’ai appris à plonger dans le cœur des hommes afin d’y découvrir de plus grands mystères. Ma joie fut grande parce que mon âme ne trouvait de repos et de satisfaction que dans cette quête infinie de vérité. J’ai traversé les âges pour découvrir le secret de ceux qui m’entourent et les voir goûter à la coupe de la mort pour ensuite renaître à la vie.

[Ici, il parle véritablement de réincarnation, de la Roue de Samsara, et il dit aussi ce qu'il répétera des milliers d'années plus tard, (sous les traits de Jésus) qu'il faut nourrir à soi-même pour renaître de la vie spirituelle.]

Que veut dire jusqu’à ce que l’espace et le temps fusionnent ?

[Il est allé dans la Conscience, là où ni le temps, ni l'espace n'ont l'importance qu'on leur accorde. Imagines faire cette expérience, Marisa. Tu vois un tableau avec un trou au milieu. Tu plonges dans le trou et te trouves au centre de l'univers. Puis, tu reviens par le même «trou» et tu te retrouves là où tu étais avant.

J'ai eu une telle expérience. Je me suis retrouvé au centre de l'univers et j'ai regardé tout autour de moi pour m'apercevoir, en revenant, que l'univers était en moi, le tableau et le trou étant en moi. Je les ai vu les yeux fermés.

Ce que Thoth dit, sans son message, est la même chose ou une expérience semblable. Il a voyagé en lui pour s'apercevoir qu'il était tout et que tout était en lui. Le temps et l'espace fusionnent en lui, comme en toi, en moi, en Mimi, en Éric et tous les autres, lorsque nous partons à la découverte de notre divinité.

Pour le reste on comprend facilement qu’il s’agit du cycle des réincarnations.]

Puis j’ai vu le voile de l’obscurité qui a recouvert le royaume de l’Atlantide. Cette grande terre qui fut jadis une étoile éclatante devient une étoile secondaire. Peu à peu, les pensés des Atlantes se tournèrent vers l’obscurité jusqu’au moment où le Gardien, dans son AGWANTI (détachement), prononça la parole qui appelait le pouvoir. En accord avec la Loi, le verbe du maître éclata en fleur.

Il a vu dans l’avenir la destruction de l’Atlantide. Que veut dire le verbe du maître éclata en fleur?

[Cela veut dire, Marisa, que la parole qui sait donne des résultats. ]

Du cœur profond de la Terre, les enfants de l’Amenti entendirent son appel et avec leur LOGOS ils dirigèrent les mutations de la Fleur du feu qui brûle éternellement afin que sa flamme change de direction.

?

[L'Atlantide fut détruite. Imagine les enfants de la lumière devenant des hommes. Ces hommes se sont laissés avoir par les travaux des hommes. Ces enfants sont devenus des humains, ont oublié leur nature divine. L'Atlantide ne pouvait plus supporter le poids des iniquités humaines. Il fallait un changement. Il se produisit.]

C’est alors que les grandes eaux recouvrirent la Terre et modifièrent son équilibre. Il ne resta que le Temple de Lumière, seul intact, sur la montagne de UNDAL qui émergeait au-dessus des eaux et qui préserva temporairement ses habitants des fureurs des grandes fontaines.

Le déluge universel ?

[Oui, Marisa. Mais un déluge causé par le renversement des pôles. Comme cela se prépare une fois encore.]

C’est alors que le Maître m’appela : « Rassembles mon peuple avec le grand Art que tu as appris avant les grandes eaux et transporte-le dans le pays des barbares poilus, dans les cavernes du désert pour accomplir le plan que tu connais déjà ». J’ai alors rassemblé mon peuple et nous sommes montés dans les grands vaisseaux du Maître. Au matin nous nous sommes envolés, laissant derrière nous le Temple dans l’obscurité, juste avant qu’il ne sombre à son tour dans les grandes eaux ; jusqu’au jour où il réapparaîtra, lorsque les temps seront accomplis.

Les barbares poilus étaient les égyptiens. Ils possédaient des vaisseaux, je ne pense pas qu’il s’agissait d’ovnis. Qu’elle était leur technique (pouvoirs psychiques ?)

[Les barbares poilus étaient toutes les peuplades des «hommes» (anciens anges déchus qui ont évolué), répartis tout autour de la planète... Si tu te souviens, j'ai déjà parlé de ça ; je disais qu'il y avait eu 5 Adam et 5 Eve, répartis sur 5 continents en 5 couleurs.

Quant aux vaisseaux, Marisa, oublie les OVNIS (extraterrestres). Thoth parle des vaisseaux Atlantes. Ces vaisseaux pouvaient voyager aussi bien dans les airs que dans l'eau.]

Vivement nous avons volé vers le soleil du matin, pour atteindre la terre des enfants de KHEM.

[L'Atlantide étaient dans l'Atlantique actuel. D'où son nom, d'ailleurs.]

En nous voyant, ils devirent furieux et il arrivèrent avec des lances et des couteaux pour combattre et détruire les enfants d’Atlantis. J’ai alors projeté un rayon vibrant qui les frappa de plein fouet. Puis, je leur ai parlé avec des mots calmes et paisibles pour leur faire voir la splendeur d’Atlantide et leur dire que nous étions les enfants du Soleil et ses messagers.

Le rayon vibrant me fait penser qu’ils possédaient de hauts pouvoirs psychiques ou une technologie très avancée.

[Les deux, Marisa.]

Envoûtés par la science magique ils se prosternèrent à mes pieds et nous pûmes demeurer longtemps sur la terre de KHEM, très longtemps où j’ai accompli des grands travaux inspirés par la sagesse.

[Thoth fut alors connu, en Égypte, sous le nom d'Hermes, le constructeur de la grande pyramide.]

Puis vint le jour où, obéissant aux commandements du Maître qui veille éternellement dans son sommeil, j’ai commandé aux enfants d’Atlantis de se déployer dans plusieurs directions pour se mêler au peuple de KHEM, afin que la sagesse éternelle sorte au sein des temps et s’élève à nouveau dans tous ses enfants.

[Les membres de la race adamique étaient prêts à accomplir leur mission, celle pour laquelle les volontaires avaient suivi Amilius sur terre. ]

A partir de ce moment, les enfants de KHEM grandirent dans la lumière de la connaissance arrosée par la pluie de la sagesse. Le peuple de KHEM grandit lentement et étendit son territoire. Son âme s’éleva peu à peu.

C’est à cette époque que j’ai ouvert un passage vers l’Amenti afin de régénérer mes pouvoirs et pour survivre d’une grande époque à l’autre, comme un Soleil d’Atlantis, en conservant la sagesse et en préservant la Mémoire ancestrale. Avec le pouvoir qui neutraliser la gravité j’ai élevé au-dessus de ce passage une énorme pyramide. En son sein j’ai construit une chambre secrète d’où part un passage circulaire qui mène presque au grand sommet.

[Certains de ces êtres qui arrivaient de l'Atlantide avaient encore le pouvoir de se régénérer.]

La grande Pyramide, ce seraient les Atlantes qui l’auraient construite, ensuite les Égyptiens auraient profité de leur science.

[Oui.]

Là, dans son Apex, j’ai installé un cristal qui envoyait un rayon dans l’espace temps afin d’attirer la force provenant de l’Ether et la concentrer sur le passage de l’Amenti. J’y ai construit d’autres chambres que j’ai laissées vides mais qui cachent les clefs de l’Amenti.

Les chambres vides mais qui possèdent la clef de l’Amenti me fait penser à la clef des songes.

[Bonne déduction, Maire. Tout est dans les textes gravés sur les murs intérieurs de la grande pyramide.]

Périodiquement, lorsque le temps était venu, je retournais dans l’obscure Chambre d’Amenti, profondément dans les entrailles de la terre pour me présenter devant les Seigneurs du pouvoir, face à face avec le Gardien, devant l’entrée du passage qui mène vers l’Amenti.

?

[Il régénérait son corps, il rajeunissait. RaTa (Edgar Cayce), le premier grand prêtre de l'Égypte ancienne avait aussi ce pouvoir de même que quelques-uns de ceux et celles qui faisaient partie de sa troupe.]

Rares sont ceux qui affrontent ce passage qui descend vers l’obscure Amenti. Celui qui veut affronter courageusement les royaumes obscurs doit tout d’abord se purifier par un long jeûne et s’étendre dans le sarcophage. Ensuite je viens le rencontrer dans l’obscurité absolue et je lui révèle les grands mystères.

A partir de ce moment, moi THOTH, Maître de la Sagesse, je l’accompagne pour toujours.

L’Amenti serait l’Inconscient ?

[L'inconscient, la conscience, Dieu… Quant tu vas à ton niveau de base, tu es dans l'Amanti. Quand il dit que "rares sont ceux qui affrontent ce passage vers l'Amanti", il dit que rares sont ceux qui osent se regarder en face et qui désirent découvrir leur être profond. Cela demande trop de travail et trop de changements. Parce qu'une fois qu'on sait, on change. Or, le changement fait peur.]

J’ai construit la Grande pyramide en m’inspirant de la pyramide naturelle des forces de la terre afin qu’elle brûle éternellement et qu’elle demeure à travers les âges. Dans sa forme j’ai inscrit mon savoir de la Science Magique afin qu’elle soit toujours disponible lorsque je reviens de l’Amenti. Ainsi, lorsque je dormirai dans la Chambre de l’Amenti, mon âme s’incarnera à nouveau parmi les hommes, sous cette forme ou sous une autre. Ô Hermes le Trois fois né. Émissaire du Gardien sur la Terre, je réponds à tes commandements afin que plusieurs de tes enfants puissent être élevés à cette dignité.

Jésus est, je crois, la réincarnation d’Hermes.

[Jésus est une réincarnation d'Hermes, alors qu'Hermes était une manifestation de Thoth/Gabriel/Amilius/Adam.

Fais-tu maintenant la différence entre manifestation et incarnation ? Une incarnation est dans la chair. Une manifestation - comme une forme pensée - est en esprit. On peut voir une manifestation (comme Marisa ou Jésus apparaissant un peu partout dans le monde), mais une manifestation ne "meurt" pas. Elle disparaît pour être aperçue sous une autre forme et porter un autre nom, suivant les époques.]

Maintenant que je t’ai révélé ces mystères, il est temps que je retourne dans la Chambre de l’Amenti, en laissant derrière moi un peu de ma sagesse. Préserve-toi et garde précieusement le commandement du Gardien LEVES TOUJOURS PLUS HAUT TES YEUX VER LA LUMIERE.

[Autrement dit, saches que tu es lumière.]

Et maintenant devant moi s’ouvre le Portail où je m’enfonce dans la noirceur de la nuit.



Vers la Tablette II