Peinture originale de Louise Ruffo, dépeignant l'univers à sa naissance (1995)

Peinture originale de Louise Ruffo,
dépeignant l'univers à sa "naissance" (1995)





Je rassemble dans ce site les textes auparavant éparpillés sous différents thèmes de mon site, textes qui parlent de la genèse. Cela va d'un supposé Big Bang, de la création, des Êtres de Lumière, des anges, des archanges, des «extraterrestres», des races différentes qui peuplèrent la Terre.

Je commencerai tout d'abord par définir la nature de Dieu. Car tout est là. Qui est Dieu ? Est-Il vraiment partout ? Comment se manifeste-t-Il ? Fut-il "seul" à créer ? Qui sont ses Elohim ?

Je répondrai à toutes ces questions et à bien d'autres, sur, entre autres, la nature de l'être humain.

Mais avant de commencer, parlons de mes «sources». Elles sont des milliers de livres lus entre 1969 et 1998. Elles sont le résultat de milliers d'heures de réflexions et d'interprétation de rêves. J'ai aussi comme source les rêves de plusieurs personnes, rêves qui me sont parvenus, par courriel, de partout dans le monde. Certains de ces rêves me dépeignent comme étant le professeur qu'on cherchait et qu'on a reconnu, grâce à une photographie qui est sur la page principale de mon site.


Commençons d'abord par ce tout petit texte :

[Texte traduit de “Ancient Mysteries”, Association for Research & Enlightenment, July/August 2004]

Dieu en tant que Trinité

Si nous le considérons objectivement, Dieu est un concept fascinant. Il est fondé sur la croyance humaine qu’il y a un être omnipotent, un pouvoir omniprésent derrière tout, et qu’il est la source de toute vie.
Plusieurs cultures ont personnalisé ce pouvoir, lui donnant un nom, comme Zeus ou d’autres, Père. Dans un effort pour comprendre Dieu, les cultures ont séparé Dieu en trois parties : le créateur, qui a amené ou « créé » toutes choses, l’aidant ou le compagnon, celui qui est près de nous et nous comprend et le troisième aspect que nous comprenons comme une qualité intérieure.
Peut-être que le besoin de séparer Dieu en trois parties a quelque chose à voir avec les trois dimensions conscientes de notre être. Trois fonctionne bien pour nous.
Dans la Chrétienté, les trois aspects de Dieu sont le Père, le Fils et l’Esprit Saint. Le Père nous aime et aimerait notre amour en retour. Le Fils nous « sauve » du mal et l’Esprit Saint est notre ressource, notre mémoire. Dans un des écrits de Jean, on y fait référence en disant de lui qu’il est l’Esprit de Vérité et celui qui réconforte.

Même si le Judaïsme n’enseigne pas un Dieu en trois personnes, il est quand même écrit que Dieu a créé à travers trois séraphins :
Elohim qui a créé la lumière, la vie et l’homme à son image ;
Yahveh Elohim qui nous crée physiques depuis la boue de la terre, qui nous sépare en deux sexes ;
Yahveh qui interagit avec nous après que nous ayons été chassés du Jardin.

En Egypte ancienne, il y a plusieurs trinités, mais la plus importante est Ra, Mut et Amon Ra. Ra est la source de toute vie et toute vie est un rayon de ce rayon.
Mut est la Mère et celle qui nourrit ;
Amon Ra est l’aspect invisible de Dieu, la source invisible de la santé, de l’harmonie, de la fertilité et de la bonté de toutes choses.

Dans l’Hindouisme, nous trouvons une trinité sous les traits de Brahma, Vishnu et Shiva. Brahma est le créateur ;
Vishnu, celui qui préserve et
Shiva est le destructeur de l’ignorance et des illusions.

Dans le Taoïsme, une théologie du Chemin, Dieu peut être compris à travers San Qing, qui fait référence aux trois cieux et aux trois aspects de Dieu.
Yu Qing est le Jade Pur. Il est le créateur du ciel et de la terre. Sous cet aspect, on dit de Yuan-shi tian-zong qu’il est sans début et l’être le plus haut de tous les êtres. Il représente le principe de tous les êtres. Il est éternel, sans limite et invisible.
Shang Qing est l’aspect le Plus Élevé ; il est appelé le Maître de Chemin.
La troisième partie de cette trinité est Tai Qing, le Grand Pur et représente l’immortel et divin enseignant. Il prendra une variété de formes pour amener les gens faits de poussière plus près des enseignements du Tao.

La Trinité n’est pas une expression de dieux multiples, mais une tentative de comprendre les trois rôles de Dieu, soit nous aider à comprendre nos dimensions (physique, mentale, spirituelle) ou notre nature et notre relation avec LUI/ELLE.

Allons maintenant au tout début de tout, soit la nature de Dieu.



Courriel






Page corrigée le 16 décembre 2016